(Idéale) Geographie — Paris

Group exhibition.
Sur une proposition de ECHODESVAGUES.
12.12.2015 · 19.12.2015

Galerie Derouillon · Paris
Vernissage : 12.12.2015 · 18:00

Manor Grunewald
Simon Laureyns
Nicholas Pilato
SKKI©
Samuel François
Clément Pascal
Olivier Kosta-Théfaine

Présentation de (Idéale) Géographie
publication éditée par CLASSIC Paris
à l’occasion de l’exposition éponyme
Salle du Belvédère · Le Moulin du Roc · Niort
du 18 juillet au 22 août 2015

FR

Fixer le temps d’un lieu qui n’est pas explicitement formulé.
Des signes en chrome et noir.
Le souvenir d’un paysage vécu en périphérie.
Un détail abandonné, unique.
Observé ailleurs, réactivé ici.
Une ville qu’on ne connaît pas et dans laquelle on aime se perdre.
Une distance.
Se rendre d’un point A à un point B.
Des espèces exotiques.
L’image d’une géographie mouvante.
Une matière et une pratique liées à un lieu.
Un point fixe dans le temps.
La Chapelle.
Scanner la réalité c’est aussi peindre le paysage.
Un environnement proche, intime, un intérieur.
Et l’ombre, peut-être, d’une plante sur un pan de mur.
Un paysage de proximité, ordinaire, presque banal.
De chaque côté de l’Atlantique.
Un élément architectural, prélevé ici, puis réinterprété ailleurs.
Des objets trouvés, réagencés.
Un point précis en Flandre.
Des lieux existants ou pas.
Berlin ou ailleurs en banlieue parisienne.
Un paysage méditerranéen, en Sicile.
Le Nord de la France, le parking d’un supermarché.
(Idéale) Géographie, c’est l’évocation d’un paysage informel, fragmenté.
Des cartes postales qui nous sont envoyées et qu’on dispose sur un frigidaire.

EN

Setting the time of a spot which is not explicitly formulated.
Signs in chrome and black.
The remembrance of a landscape lived on a periphery.
An abandoned, unique detail.
Observed somewhere else, reactivated here.
A city one doesn’t know and in which one likes to get lost.
A distance.
Going from point A to point B.
Exotic species.
The image of a moving geography.
A matter and a practice linked to a place.
A point set in time.
La Chapelle.
Scanning reality is also painting the landscape.
A close, intimate and interior environment.
And the shadow, maybe, of a plant on the section of a wall.
A local, ordinary, almost trite landscape.
On each side of the Atlantic.
An architectural element, taken here, then reinterpreted somewhere else.
Found, rearranged objects.
A precise point in Flanders.
Existing places, or not.
Berlin or somewhere else in the Parisian suburb.
A mediterranean landscape, in Sicily.
The North of France, the parking lot of a supermarket.
(Ideal) Geography is the evocation of an informal, fragmented landscape.
Postcards we are sent and that we display on a fridge.

Comment

This post doesn't have any comment. Be the first one!

hide comments
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!